Comment être créatif et développer des idées ?

Comment être créatif et développer des idées ? - Photo by David Pisnoy on Unsplash

Réfléchissez quelques secondes. Vous connaissez forcément quelqu’un ayant toujours plein d’idées. Que ce soit dans des projets professionnels, dans le choix de sorties culturelles, de restaurants ou d’activités diverses, vous vous faites cette réflexion : je n’y aurais jamais pensé.

Il est alors facile de se dire que tout le monde ne peut pas être créatif et avoir plein d’idées. Faux.

C’est un peu comme les langues vivantes, si vous ne pratiquez pas, vous oubliez. Alors, je vous propose quelques conseils pour vous aider à activer la créativité qui est en vous et faire germer des idées nouvelles. Let’s go.

Soyez curieux

La curiosité peut être le plus joli des défauts. Osez poser des questions. Je vais même vous lancer un petit défi. À chaque réunion où quelqu’un dira : « est-ce qu’il y a des questions ? », répondez oui et posez-en une.

Il est aujourd’hui très facile d’approfondir sur un sujet. Faite des rebonds à partir d’une information. Inspirez-vous des enfants et de leur « pourquoi ? » à répétition. Lorsqu’ils font cela, ils ont tout compris.

 Soyez optimiste

Qu’est-ce qu’être optimiste ? Vous avez trois heures.

L’état d’esprit est un facteur clé pour faire germer des idées. Il est plus facile de se projeter en étant optimiste. Chaque idée avant de devenir un projet va se confronter à des barrières. Être optimiste, c’est aussi se dire qu’elles sont franchissables. À partir de là, vous allez essayer de le faire.

 Remettez les choses en question

Attention, il n’est bien sûr pas question de rentrer en mode théorie du complot. Mais au quotidien, nous subissons des petites choses en nous disant « c’est comme ça ».  Sauf que ces petites choses sont le début d’une problématique pouvant amener à une idée de solution.

Second exercice : demain matin, face au miroir dans votre salle de bain, réfléchissez à ces « petites choses » et notez-les.

 Écoutez les autres

L’écoute est la base de la communication. En plus maintenant vous êtes super optimiste et vous avez votre holster rempli de « pourquoi » prêt à dégainer. Écouter les autres devient un terreau à idées.

Les plus pessimistes vont vous donner des listes de problématiques à résoudre sans même s’en rendre compte. Laissez-les parler, approfondissez avec des « pourquoi ?» et agissez.

C’est presque facile dit comme cela.

 Imaginez des solutions fantaisistes

Souvent ces solutions permettent de bien visualiser la finalité de votre idée. Avec quelques rebonds, elles donneront d’autres solutions beaucoup plus réalistes.

Un jour lors d’un brainstorming, je demandais aux participants de se positionner en super héros ayant un pouvoir en lien avec un des cinq sens.

Une personne a répondu : avec le touché, je ramasserais tous les mégots dans les rues. Je suis sur qu’à la lecture de cette phrase, vous avez une ou deux idées plus pragmatiques pour répondre à la même problématique.

Assumez d’avoir des idées

Partez du principe qu’une idée n’est ni bonne, ni mauvaise au moment où vous l’avez (dans une certaine mesure, bien sûr. Sauter d’un avion sans parachute est une mauvaise idée de base).

Parfois, une idée que vous soumettrez apportera plus de problèmes que de solutions. Cela arrive et ce n’est pas grave, passez à l’idée suivante. Je dirais même que cela fait partie du processus. Admettre qu’elle est mauvaise lorsque c’est le cas, c’est avancer.

De toute façon, nous retenons surtout les idées devenues de bons projets. Alors, ayez confiance en vous.

 Le brainstorming est votre ami

Tous ces conseils peuvent être mis en œuvre dans votre quotidien, mais vous pouvez également les appliquer avec plusieurs personnes lors d’un brainstorming.

Souvent lors de ces temps d’échanges, une ou deux personnes peuvent monopoliser la parole parce qu’elles ont l’habitude de faire travailler leur créativité. Les autres restent en retrait et c’est dommage.

Alors soyez curieux, optimiste, un minimum confiant et à l’écoute. Posez des questions, lâchez-vous et vous devriez pouvoir apporter votre pierre à l’édifice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.