Je ne suis pas à l’aise à l’écrit, par où commencer ?

Je ne suis pas à l’aise à l’écrit, par où commencer ?

Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, écrire n’a pas toujours été une partie de plaisir. De la dictée à l’école primaire au mémoire universitaire, il y a eu de nombreux moments où écrire était vraiment ingrat. Pour autant, aujourd’hui je prends plaisir à vous écrire ces quelques mots.

Pour en arriver là, j’ai travaillé et écrit sous différentes formes (articles pour la presse papier locale, textes d’introduction et de chronique radio, articles de blog, newsletters, dossiers de presse et même des chansons…) et j’en ai tiré quelques enseignements.

Comme je suis sympa, je vous ai synthétisé ces différents conseils pour vous permettre d’écrire sereinement. Vous êtes prêts ?

Soyez humble

Vos écrits ne seront pas parfaits dans l’instant. Comme beaucoup de choses, écrire demande de l’exercice et du temps pour monter en compétence.

Ayez confiance en vous

Vous pouvez tous écrire correctement et peu importe la forme de votre texte. Alors, dites-vous que vous allez y arriver, mais sans jamais oublier le conseil précédent.

Ne vous lancez pas à l’aventure sans réfléchir

Commencer par structurer ce que vous voulez raconter ou transmettre. Mettez des mots derrière l’idée générale. Elle deviendra potentiellement votre titre, dans le cas d’un article de blog par exemple.

Listez les grands thèmes ou arguments que vous allez développer. Créez-vous ce cadre qui vous permettra d’avancer sereinement. C’est un peu comme partir en voyage. Vous préparez, à minima, une valise et vous réservez un endroit où dormir. Ce qui se passera ensuite lors de ces vacances reste à écrire et c’est ce qui est passionnant.

Maintenant, lancez-vous

La première fois où vous avez fait du vélo sans roulette, vous êtes tombé, non ? Pour autant, les conséquences de cette chute restent anecdotiques (enfin je l’espère).  Alors, mettez votre casque, ajustez les coudières et les genouillères, vérifiez la sonnette et lancez-vous.

Posez des mots sur papier, ou tapez sur votre clavier d’ordinateur. À l’instant où vous ferez cela, vous serez le (ou la) seul(e) à lire les phrases que vous avez écrites. Si elles ne vous conviennent pas, vous pourrez les raturer, les insulter, les modifier ou les améliorer avant de les faire lire à quelqu’un.

Ne laissez pas échapper une idée parce que vous n’arrivez pas à la formuler correctement

N’avez-vous jamais effacé une phrase parce que vous ne réussissiez pas à exprimer ce que vous souhaitiez ?  Malheureusement, derrière cette phrase abandonnée il y avait certainement une idée.

Notez ce qui vous vient à l’esprit. Ce n’est pas forcément le bon nom, le bon adjectif ou le bon verbe par contre vous ancrez l’idée de la phrase dans votre cerveau. Elle ne vous échappera plus. Reformulez là, cherchez ce mot que vous avez sur le bout de la langue et la phrase prendra forme.

La réécriture est un passage obligé

Lorsque vous aurez fini d’écrire, relisez votre texte. Rendez-le plus fluide en limitant la forme passive. Découpez les phrases trop longues. Bien sûr, vérifiez l’orthographe. Je sais que ce n’est pas le moment le plus fun, mais tout le monde passe par là.

Reformulez les phrases sur lesquelles vous avez un doute à la relecture

Lorsque vous relirez ce que vous venez d’écrire, vous pouvez avoir la sensation que quelque chose vous gêne dans une phrase. C’est un peu comme le caillou dans la chaussure, il ne vous empêche pas de marcher, mais vous ne pensez qu’à lui.

Si vous êtes un peu fatigué ou pressé, vous allez vous dire « ça ira bien ». Pourtant, non.

Elle vous gêne, elle gênera le lecteur.

Alors décortiquez-là, reformuler-là ou raccourcissez-là, mais trouvez une solution pour enlever ce petit caillou de votre chaussure.

« Less is more » disait-il

Enlevez ce qui n’est pas nécessaire. Vous aurez parfois passé beaucoup de temps sur une phrase pour finalement la supprimer, mais si elle ne sert à rien pourquoi la garder ?

Dans tous les cas, soyez fier de vous et gardez le sourire.
Regardez, vous savez maintenant faire du vélo sans roulette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.